banniere du site www.notreprovence.fr

NOTRE DAME DE PROVENCE, FORCALQUIER.



Chapelle Notre-Dame-de-Provence, Forcalquier Chapelle Notre-Dame-de-Provence, ForcalquierChapelle Notre-Dame-de-Provence, Ruelles caladées

Dominant la ville de Forcalquier, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la chapelle Notre-Dame-de-Provence est sans doute un des monuments historiques les plus beaux de la région. Bâtie au sommet d’une colline sur l’emplacement de l’ancien château des Comtes de Forcalquier, aussi nommé alors Citadelle de Forcalquier, la chapelle offre une vue panoramique sur toute la Haute Provence avec une vue dégagée à 360° ! L’origine du nom de la ville de Forcalquier tiendrait son origine d’une source naturelle qui coule de cette colline, « Font Calquier », soit fontaine du rocher, et qui jaillit aujourd’hui dans la ville.

La colline sur laquelle trône aujourd’hui la chapelle a depuis longtemps été un point stratégique pour la défense de la région. Les premières traces d’habitats semblent remonter aux Celto-Ligures, qui avaient déjà installé un Oppidum sur cet emplacement. On peut encore apercevoir sur la face sud de la colline les vestiges des bases de l’ancien château des Comtes de Forcalquier, qui fut détruit au XVIème siècle sur ordre d’Henri IV, mis à part sa chapelle dédiée à Saint-Martin. Tombant en ruines, elle fut à son tour détruite en 1855.

Cette chapelle, dont la première pierre fut posée en 1868, est bâtie dans un style néo-byzantin, sur demande du curé de Forcalquier, le chanoine Terrasson. De forme octogonale et décorée aux angles d’anges jouant de la musique, la chapelle possède un dôme qui sert de piédestal à une statue dorée de la Vierge Marie. Au-dessus de l’arche de la porte d’entrée sont sculptés des saints provençaux. A l’intérieur, la Vierge place ses mains au-dessus des armes de la Provence et de Forcalquier présentés par des petits anges. Par temps ensoleillé, la Vierge brille de mille feux et semble illuminer toute la ville. La chapelle est dotée d’un carillon construit en 1925, situé à quelques mètres sur la même esplanade. Ce carillon atypique comportait après modification, en 1939, vingt cloches, mais n’en possède de nos jours plus que quinze. Ce carillon est toujours en service, et fait retentir sa musique tous les dimanches matin sur le coup de 11h30, ainsi que lors des principales fêtes de Forcalquier, notamment pour Noël lors du « Nadalet ». Ce carillon est un des rares en Provence à fonctionner avec la méthode dite du « coup de poing », plutôt utilisée dans le Nord de la France.


Chapelle Notre-Dame-de-Provence, Forcalquier Chapelle Notre-Dame-de-Provence, la montée sous une foret de cèdres

La chapelle a été consacrée le 12 septembre 1875, en présence en autres des félibres Frédéric Mistral, Joseph Roumanille ou encore Théodore Aubanel. Les fêtes d’inauguration durèrent 3 journées, avec diverses remises de prix, et une pièce de théâtre jouée en langue d’Oc spécialement composé pour la circonstance par le félibre Gaut.

Pour accéder à la chapelle, il faut emprunter un chemin d’une vingtaine de minutes depuis le centre de Forcalquier. Ce temps de parcours est bien évidemment à adapter selon votre condition physique, étant donné qu’il s’agit d’une bonne montée, et sous le soleil de l’été, il se peut que vous deviez faire quelques pauses. Le chemin emprunté est agréable, et commence par des ruelles caladées. Une montée mène au milieu d’une forêt de cèdres importés du Liban à la fin du XIXème siècle, et un chemin de croix commence dans cette cédraie séculaire et se termine sur l’esplanade finale sur laquelle la chapelle est bâtie. L’effort de la montée trouve sa récompense à l’arrivée au sommet, avec une vue époustouflante sur 360°… Une table d’orientation offerte par le Touring Club de France permet aux visiteurs une visite tout azimut. Petit tour d’horizon virtuel : au nord, vous apercevrez les crêtes de la Montagne de Lure et celles du Grand Luberon au sud. A l’est, s’étendent les Alpes du Sud, le Pays du Verdon et le Plateau de Valensole, tandis qu’à l’ouest, ce sont les dômes des coupoles de l’observatoire de Saint-Michel-L’observatoire.

En dessous de cette esplanade finale, sur la face sud de la colline, quelques bancs font face à une grotte accueillant une vierge avec une stèle en l’honneur de Gabriel Blanc, chanoine fondateur des missionnaires diocésains de Notre-Dame-de-Provence. Vous pourrez y faire halte pour un repos ou une prière. A côté de cette grotte, des vestiges d’une tour carrée dont l’origine divise, ainsi que des vestiges en dessous de l’ancien château des Comtes de Forcalquier.

Un site exceptionnel à voir impérativement si vous êtes dans la région !

Chapelle Notre-Dame-de-Provence, vue sur les toits de Forcalquier Chapelle Notre-Dame-de-Provence, le Carillon


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !




Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2017 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.