LA MESSE DE MINUIT.

La messe de minuit célèbre la Naissance de l’Enfant Jésus, elle se déroule après le Gros Souper, juste en suivant les 13 desserts. Ce moment important dans la vie des familles, n’est bien évidemment pas une tradition spécifique à la Provence, mais les provençaux ont fait de cette messe une véritable fête culturelle provençale. Pour cette occasion, les églises sont pleines, et les chants résonnent dans toute la Provence. La tradition de célébrer une Messe de Minuit le 24 décembre semble remonter au Vème siècle.

Il n’existe pas une messe de minuit provençale type, mais plusieurs adaptations sont visibles, selon les différents villages de Provence. Vous pourrez assister, par exemple, à une messe en « Lengo Nostro », soit en langue provençale. Des chants provençaux résonneront dans les églises, rythmés par le son des galoubets et tambourins des groupes folkloriques locaux. Dans certaines églises, les yeux des enfants brilleront en regardant la crèche vivante composée par les villageois costumés pour l’occasion. D’autres villages organiseront la célébration du Pastrage, temps fort de la messe de minuit : le patron des bergers, appelé « Lou Bayle » en provençal, vêtu d’une cape de bure, portant un chapeau enrubanné et tenant son bâton de pèlerin, guide une procession composé des autres bergers et d’un petit pastre portant un agneau nouveau-né. L’agneau nouveau-né sera alors offert en offrande. Cette procession peut-être guidée par une charrette décorée, et peut faire l’objet d’une traversée du village en amont. Au son des tambourins, la procession s’engage alors vers la crèche. L’agneau de l’offrande sera alors offert en offrande. C’est un moment de ferveur magique, qui fait frissonner toutes les églises concernées par la cérémonie du Pastrage.

La Messe de Minuit est ancrée dans les traditions provençales, et c’est aussi l’occasion de se retrouver en famille dans une église, chose plutôt rare de nos jours. L’aspect folklorique de cette Messe la rend beaucoup plus attrayante. Les chants de Noël sont à l’honneur, des chants cantiques en langue provençale par lesquels les poètes traduisaient la ferveur religieuse et les traditions provençales. Les plus célèbres des chants de Noël sont ceux de l’Avignonnais Nicolas Suby, dont le félibre Frédéric Mistral disait des chants : « qu’ils feraient pleurer d’émotion toute une église ». La fin de la Messe de Minuit marque ensuite le coup d'envoi des fameuses Pastorales provençales !

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2018 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.