LE VERDON, RIVIERE PROVENCALE.


La rivière Verdon Rivière du Verdon, dans les Gorges

Le Verdon est une magnifique rivière provençale qui prend sa source à 2819 mètres d’altitude, dans le massif des Trois Evêchés, à proximité du col d’Allos, dans le département des Alpes de Haute Provence. Le Verdon, après un parcours de 175 kilomètres, se jette dans la Durance, à Vinon-sur-Verdon. Ses principaux affluents tout au long de son parcours, sont le Jabron, le Baou ou encore le l’Artuby. Le Verdon a servit au 19ème siècle d'alimentation pour le bassin d'Aix en Provence grâce à la construction du Canal du Verdon. La rivière a donné son nom à la région très touristique provençale, le Pays du Verdon !

Le Verdon dévale les pentes ainsi les pentes touristiques et souvent enneigées du massif des Trois Evêchés, traversant entre autres les communes d’Allos et de Colmar avant de se jeter dans le Lac de Castillon, surplombé notamment par Saint-Julien-du-Verdon. Son trajet se poursuit par la célèbre ville de Castellane, avant de descendre vers le département voisin du Var, avec lequel il va servir de frontière naturelle. Le moment est ensuite venu, de se jeter dans le Lac de Sainte-Croix au pont de Galetas. Ce tronçon, situé entre Castellane et le Lac de Sainte-Croix reste la partie la plus célèbre, à l’endroit où les eaux du Verdon ont creusé les majestueuses Gorges du Verdon, haut lieu du tourisme provençal, avec des lieux insolites à découvrir comme le Col d'Illoire, Pont de l’Artuby et Le Balcon de la Mescla sur la rive gauche, ou le Point Sublime et La Route des Crêtes sur la rive droite ! En aval du Lac de Sainte-Croix, le Verdon nous transporte vers le Lac de Quinson, en passant par les Basses-Gorges du Verdon. La rivière poursuit ensuite sa course vers le Lac d'Esparron où se terminent les Basses-Gorges, récupère les eaux du Colostre puis à proximité de Gréoux-les-Bains pour finir son trajet sur la commune de Vinon-sur-Verdon, où il se jette dans la Durance.


Le Verdon, vue du belvédère de Mayreste Le Verdon, rivière émeraude
Le débit du Verdon pourrait être très variable selon les saisons, comme toutes rivières alpestres, sans les constructions de barrages qui ont eu lieu depuis 1949. En effet, la rivière compte sur le long de son parcours pas moins de 5 barrages, dont 2 particulièrement importants, ceux de Castellane et de Sainte-Croix. La raison de ces constructions prend sa source dans les besoins de la « Basse Provence » en réserve d’eau, mais aussi afin d’assurer une production électrique.

Le Verdon est connue pour traverser des somptueux décors, mais aussi et surtout pour sa couleur unique, vert émeraude. C’est d’ailleurs cette couleur qui aurait donné le nom à la rivière. En latin « viridum », soit « lieu verdoyant ». Quelle est alors l’origine de cette magnifique couleur émeraude ? La réponse se trouve dans les algues microscopiques et au fluor qui est contenu dans ces algues. Cette couleur verte émeraude disparait lorsque la rivière traverse les différentes retenues, pour laisser place à une couleur turquoise, provoquée par les fonds argileux.

Tout au long de son parcours, son eau limpide et poissonneuse, est prisée par les touristes en recherches de plaisirs aquatiques ! Que ce soit dans les Gorges, ou sur les Lacs, les activités ne manquent pas : rafting, canyoning, pédalo, planche à voile ou simplement baignade ! Enfin, vous pourrez profiter, notamment au printemps et en automne, du tableau offert par un mélange de couleur unique, entre la couleur du Verdon mêlée aux couleurs portées par la faune. Bonne visite à toutes et tous !


La rivière Verdon, vue du Balcon de la Mescla Rivière du Verdon, au Pont de Carajuan

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2018 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.