banniere du site www.notreprovence.fr


LA CRECHE ET LES SANTONS, TRADITION CALENDALE.



Une crèche provençale, tradition de Noel en Provence

L'origine de la crèche provençale vient paradoxalement d'Italie. En effet, dès le XIIème siècle, dans les églises italiennes, on représentait la scène de la Nativité avec des sculptures mobiles, non fixées au sol. Traversant les Alpes, la crèche provençale a pris de plus en plus d'importance dans les célébrations de Noël pour devenir à ce jour la coutume la plus suivie des provençaux, et même par les autres régions françaises. La crèche provençale, que l'on commence avant Noël, a donné la vie aux Pastorales, représentations théâtrales de la Nativité.

La crèche, représentant la scène de la Nativité, est composée des personnages, appelés santons, qui composaient nos villages provençaux, il y a quelques siècles : le berger, le rémouleur, le tambourinaire, Lou Ravi et bien d'autres encore. La première crèche connue en France date de 1775, à Marseille. De nos jours, elles sont installées à partir de fin novembre, début décembre, pour être démontées après l'Epiphanie, moment où les rois mages rejoignent les autres personnages. L'origine du nom des santons vient du provençal : santoun : petit saint. Les santons sont fabriqués traditionnellement en argile, avant d'être peint artisanalement. Il existe plusieurs tailles de santons, et on peut harmoniser plusieurs tailles dans une même crèche pour donner de la perspective. L’origine du mot crèche vient lui du mot crupio qui signifie mangeoire d'étable.

Chaque personnage de la crèche a sa propre histoire, que l’on peut découvrir en assistant à une pastorale, scène aujourd’hui joué dans nos villages provençaux.
Si vous souhaitez acheter des santons, vous pouvez vous en procurer chez des artisans santonniers tout au long de l'année, ou bien lors de la plus ancienne Foire aux santons de Provence, la Foire aux Santons de Marseille.
Voici quelques détails sur les principaux santons, notamment les plus représentatifs :

Le nouveau-né, Jésus (l’Enfant Jèsu): inspiré de la culture chrétienne, Jésus porte seulement un drap et a le buste nu, et se présente étendu sur un lit de paille. Il n’apparait dans la crèche que 24 décembre à minuit.
Marie, la Sainte-Vierge (la Santo Vierge) : représentée agenouillée, les mains jointes, elle porte une tunique rose et un manteau bleu. Elle se tient à la droite du nouveau-né.
Joseph, le père (San Jousé) : Vêtu de jaune avec un manteau marron, il se tient à la gauche de l’Enfant Jésus.
L'âne (l’ase) : Représenté allongé et tournant le dos à l'enfant Jésus, il est positionné à droite du nouveau-né.
Le bœuf (lou biou) : Toujours représenté de même dimension que l'âne, il se trouve à gauche du nouveau-né, réchauffant ce dernier avec son haleine.


L'Enfant Jèsu, L'Enfant Jésus Lou Santo Vierge Marie, La Sainte Vierge San Jousé, Joseph
Lou Biou, Le Boeuf L'Ase, L'Ane

Lou Ravi : Coiffé d'un bonnet de nuit, c’est l’idiot du village. Les bras levés et avec un air de rompe figue, Lou Ravi est un des personnages phares de la crèche, qui donne son surnom aux gens qui paraissent ahuri, ou venant de se réveiller. On dit aussi de lui qu’il doit être le premier a être placé dans la crèche car il porte bonheur.
Les bergers (lou pastres) : Vêtus de leurs manteaux et du chapeau de berger, ils sont représentés surveillant leur troupeau, appuyés sur un bâton, ou allongés dans l’herbe. Un jeune berger se tient devant la crèche tenant un agneau pour offrande à Jésus. Personnages essentiels de la crèche, les bergers sont souvent positionnés près de l’étable, car ils sont parmi les premiers arrivés.
L’étoile (l’estello) : C’est elle qui indique aux bergers leur chemin dans la nuit, et ensuite aux autres membres de la crèche, jusqu’aux Rois Mages.
L’ange boufareù : C’est un petit ange aux joues gonflées et avec les ailes déployées. Il est représenté soufflant dans une trompette d’or pour annoncer à tous la bonne nouvelle. Il se trouve généralement dans un endroit visible de la crèche, perché sur le toit de l’étale ou accroché dans le ciel.


Lou Ravi Lou Pastre, Le Berger L'ange Boufareù

Lou Tambourinaire : Représenté jouant du tambour en marchant, le tambourinaire rythme le cortège.
Le meunier : Tout de blanc vêtu, il est représenté sur un âne, portant un sac de farine, ou venant de se lever.
Le bohémien (Lou Boumian) : Mat de peau, vêtu d'une cape, c'est le rôdeur en quête de mauvais coups.
L'aveugle et son fils : Guidé par son fils, l'aveugle avance au son du tambourinaire sans trop pouvoir pleurer son autres fils qu'il vient de perdre.
Pistachiet et Giget : Portant des offrandes, notamment de la pompe à huile ainsi que de la morue, ces deux valets de ferme destinés à faire rire sont issus de la pastorale Maurel.


Lou Tambourinaire Le Meunier Lou Boumian, Le Bohémien
L'aveugle et le fils

Les vieux : Ils sont au nombre de trois : le couple Jordan-Margarido, bras dessus bras dessous, sans cesse en querelles mutuelles. Représenté lui en jaquette, gilet brodé et lanterne à la main Margarido est coiffée de dentelle et porte un châle fleuri ainsi un panier d'osier au bras. Tous deux sont escortés de l’ami Roustido, dont la tenue recherchée témoigne de la position sociale d'ancien notaire dans le village. Souvent muni d’un grand parapluie rouge.
Les pêcheurs : Représentés assis ou debouts, cannes à pêche à la main, filets et corbeilles de poissons.
Le vannier : Représenté avec un grand panier d’osier qui servira ensuite de berceau au nouveau-né. Rappelle l’importance de ce métier aux 18ème et 19ème siècles en Provence.
Les porteurs d’eau : Représenté dans la crèche avec un seau ou une cruche pleine d’eau, pour rappeler la rareté de l’eau dans les siècles précédents.


Lou Pescaire, Le pêcheur Les Porteurs d'eau
Le couple de vieux

Les trois Rois Mages : Melchior, Gaspard et Balthazar n'apparaissent dans la crèche qu'à l'Épiphanie, ils viennent apporter leurs offrandes pour le nouvel enfant, de l’or de l’encens et myrrhe.


Gaspard, offrant l'Encens Melchior, offrant l'Or Balthazar, offrant la Myrrhe

Les Villageois : Cette catégorie, non exhaustive, rassemble les métiers ruraux, tels que le boulanger, le paysan, la lavandière, la femme à la cruche, etc... mais aussi les citadins : la poissonnière, le portefaix, la bouquetière, le rétameur, Le Rémouleur (L'Amoulaire), etc… enfin trouve également les gagne-petit : parmi cette dernière famille, on distingue le chasseur, le pêcheur à la ligne, le ramoneur, le chiffonnier (l'Estrassaïre), la marchande de limaçons, le vagabond...

Et bien d'autres métiers représentés il y a quelques siècles... Tous ces santons sont représentés dans la crèche autour de différents bâtiments, tels que l’étable, mais aussi des petits ponts, des puits, des moulins à vent, ou encore des grottes ou des bastides. Afin de donner vie aux crèches, il est de tradition d’ajouter de la mousse en guise d’herbe, mais également des branches de thym, de romarin ainsi que des brindilles de cyprès en guise d’arbres. L’eau est représentée par du papier aluminium, et la neige peut être présente grâce à de la farine. Le Blé planté lors de la Sainte-barbe peut aussi venir décorer les crèches.


La Lavandiere La Bugadiere Le Boulanger


Découvrir les traditions provençales :

Les traditions des fêtes calendales :
- le blé de la Sainte-Barbe : Marque le lancement des fêtes calendales en Provence.
- la crèche de Noël : Représente la scène de la Nativité dans nos villages provençaux il y a quelques siècles
- le Cacho-Fio : Une des plus vieilles traditions provençales se tenant avant le Gros Souper.
- le Gros Souper : Repas précédent la messe de minuit.
- la messe de minuit : Célèbre la naissance de l'enfant Jésus.
- les 13 desserts : Servis après la messe de minuit, cette tradition reste la plus célébrée de nos jours.
- le pastrage : Procéssion ayant lieu durant la messe de minuit.
- les pastorales : Représentation théâtrale de la scène de la Nativité.
- l'épiphanie : Arrivée des rois mages à l'étable.
- la chandeleur : Marque la fin des fêtes calendales.

Les traditions :
- les voeux du nouvel An en provençal : Découvrez les expressions provençales liées aux voeux du nouvel an !
- le mariage provençal : Découvrez les traditions concernant le mariage jadis, en Provence.
- les voeux à la naissance : Découvrez la tradition provençale des cadeaux et des voeux prononcés à la naissance.

Les fêtes traditionnelles :
- Journée d'hommage à Fanfonne Guillierme : Première femme Manadière de Camargue !
- Roumavagi di Santo Venturi: Pèlerinage de la Sainte-Victoire.
- La Santo Estello: Congrès annuel du Félibrige.
- les feux de la Saint-Jean: Coutume issue de catalogne, les feux illuminent les nuits de Provence.
- les fêtes de la Saint-Eloi: Fête traditionnelle folklorique colorée !
- Festo Vierginenco: Fête traditionnelle et populaire autour du costume.
- La Fête des Olives Vertes: Fête des Olives Vertes de Mouriès.
- les abrivado: Jeu taurin qui rassemble de nombreux villageois, touristes et amateurs de courses taurines.
- Les Prémices du Riz: Fête traditionnelle du pays d'Arles.
- Fête de la Transhumance à St Rémy de Provence: Fête traditionnelle et émouvante provençale.
- Fête des Bergers à Istres: Fête traditionnelle en hommage au pastrage en provence.
- Li Mireieto: Jeune Tradition, Rite du passage de l'âge enfant à la Demoiselle.
- Foire aux Santons de Marseille: La plus ancienne et la plus connue des Foire aux Santons !

Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
Partenaire:
www.codespromofr.com
2006 - 2016 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.